Un hôtel

Perché sur une colline, Eoliennes petit village émergent dans un jardin d'oliviers, citrons et de bougainvilliers, Raya est là, tendre avec toutes ses terrasses vers Stromboli Rossellini que notre grand et le bon Dieu ont immortalisé, donnant sur une mer amicale d'où émergent Basiluzzo, Dattilo, Lisca Bianca, Bottaro et fourmis, appelé par beaucoup comme un « Cult Hôtel » mais pour son propriétaire juste un endroit pour les amoureux de la nature, la sérénité et la tranquillité peuvent enfin trouver soi-même. attribué à 2004 avec le Marco Polo Award du choix d'un public international comme le meilleur « hôtel de charme » de la Méditerranée. Né dans les années 60, donc voulu par Paolo et Myriam divisée en trois parties, peu éloignés les uns des autres:

Alto Uni: 29 chambres avec de grandes terrasses (Classique, Supérieur, de luxe), surplombant une mer aux mille tons bleus d'où émergent majestueusement le volcan Stromboli et les îlots qui couronnent l'île. Un petit "Baretto" Il offre tôt le matin un agréable début de journée suivi d'un copieux petit-déjeuner, un menu à la carte.

Raya basso: vous descendre la colline, en moins de 5 minutes, loin de la mer un peu plus de 100 m à vol d'oiseau. Une belle maison en Italie à être sauvé « comme un parfait exemple d'inclusion dans un contexte rural ». 5 chambres (Dependance) à l'étage toutes avec de belles terrasses , 3 vue sur la mer, 2 sur la colline, équipé de tout le confort. Au rez-de-chaussée, dans les grands espaces, la boutique de Myriam Beltrami.

Raya Peppe Maria, à la mer, elle doit son nom à une petite chapelle blanche qui abritait autrefois le Saint Couple et où il n'y a maintenant que Marie, pour de bonnes raisons de coutume-il dit il y a quelques années, rire, le curé. Il abrite la "zone de service" et c'est là que se trouve le restaurant, La terrasse de cocktail et Music Club.

 

CLASSIQUE SUPÉRIEUR DELUXE DEPENDANCE

 

Partager cette page